• Vénus Rebelle

Portraits des maquillées : maquillage et tables de la loi



Pour apprendre à me maquiller, adolescente, point de tuto Youtube ! Non. Je devais compter sur mes modèles féminins (ma mère et ma sœur) et surtout, m’entraîner encore et encore ! J'alliais le tout à ce que pouvais lire dans les magazines et les discussions entre copines. À force d’observation, j’ai fini par maîtriser les bases : stabiliser sa main lors de la pose l’eye-liner pour tracer un trait régulier, ouvrir la bouche et la tenir arrondie pour faciliter l’application du mascara.

J'ai aussi appris à fluidifier le fond de teint (je parle de ceux d'il y 20 ans) dans le creux de la main pour éviter les marques trop nettes autour du visage ; celles-là même qui trahiraient trop vite l’emploi outrancier de la matière.


Car oui, c’est toute la supercherie du processus : il faut se maquiller, mais pas trop au risque de devenir « un pot de peinture », « une voiture volée », ou pire encore, « une pute ». Comme pour tant d’autres aspects dans la vie d’une femme, rien ne doit se faire dans l’excès. Oui au maquillage, mais dans la mesure. Même si cela signifie jusqu’à verser dans cette hypocrite tendance du « Nude ». Faire comme si tout ce maquillage était naturel ! Se maquiller pour que cela ne voit pas ! La marque « Naked » (nu.e en français) nous propose pourtant aussi des fards à paupières dans des tons chauds, irisés, très colorés.

Je ne sais pas vous, mais pour ma part, je ne suis pas née avec des paupières irisées.


Encore tout un tas d’injonctions contradictoires, pas forcément très conscientes. En prônant des modes et des noms qui incitent à plus de discrétions, on nous fait passer le message insidieux que se maquiller est aussi mal vu, tout en le faisant quand même !

* Excusez-moi, je vais tenter d’éteindre le feu de mes neurones qui grillent *

Pourtant, si je prends le temps de maquiller tous les matins, si je dépense une certaine somme tous les mois dans les cosmétiques, ce serait en plus pour que ça ne se voit pas? Non pas vraiment ! Si je mets du maquillage, c’est pour que ça se voit, sinon je reste vraiment au naturel.


Car oui, j’adore les couleurs ! Le maquillage, c’est la couleur ! Une palette innombrable de possibilités. Et alors que j’ai toujours regretté mes yeux marrons (j’aurais aimé avoir les yeux verts de mon père, car petite j’entendais toujours l'expression suivante « yeux marrons, yeux de cochon ». Ne me demandais pas d'où cela provient ) j’apprends qu’en maquillage, toutes les couleurs sont « autorisées » pour celles et ceux qui en sont pourvu.e.s. Apparemment quand vous avez les yeux bleus, ne mettez pas de bleu, de même pour les yeux verts avec le vert. Pas de ton sur ton. Je comprends bien les principes de colorimétrie, mais si une personne aux yeux verts veut porter du vert sur les yeux, qu’est-ce que ça peut bien faire ? De toute façon, même en respectant les codes, on a le droit aux remarques…


« Tiens, dis donc il est bien rouge ce rouge » « Euh, c’est quoi cette couleur que tu as mis sur tes paupières, c’est jaune !? » avec un ton de circonspection.

« Oh, c’est coloré aujourd’hui ! ». Oui, chaque jour j'avais une interprétation différente de ma façon de m'embellir. Et certains jours, j’avais particulièrement envie de couleurs !

Jusqu’à pousser la découverte au mascara Vynil couture d’YSL. Jaune, Vert, Rose ! Des couleurs très peu courantes pour le mascara, j'ai plongé de suite. Après un petit test avec du jaune, j’ai finalement opté pour le rose (second portrait de ce post) ! Cela faisait ressortir mes yeux, donnait un côté « lézard » à mon regard. Alors, invariablement, à chaque fois que je portais ce mascara, mes interlocuteurs me regardaient, très interrogatifs, jusqu’à ce que certains posent la question : « Mais qu’est-ce que tu as fait

à tes yeux ??? »

Rien, je vous jure, je suis innocente, j’ai pourtant bien respecté la règle : avec les yeux marrons, j'ai le droit de porter du rose, toutes les couleurs sont possibles !


Oui, que ce soit dans le respect des tables de la loi du maquillage, ou non, il y aura toujours quelqu’un pour vous faire une remarque. Alors à quoi bon ? Faites comme

bon vous semble.


À bas les règles !


Posts récents

Voir tout