• Vénus Rebelle

Série Les [sɛ̃]* - Variation #2 : La Ceints-Phonie des 500

Mis à jour : 2 nov. 2020



Après avoir agi et mis valeur la forme des mots, j’ai tenu à mettre en avant le son de ces cinq homophones.

Le titre de cette variation est un clin d’œil au manifeste des 343 salopes. Le nombre 500 permet, quant à lui, de faire à nouveau référence au son [sɛ̃]*.

Puisque les seins sont aussi sexuels, ils sont attaqués de toutes parts, deviennent vulgaires, à cacher. Ici, à travers cette symphonie, je souhaite les positionner dans un contexte lyrique, mélodieux ; pour redonner de la poésie aux seins malmenés.

Écrire la musique, écrire les mots. Le papier et ses lignes donnent le cadre à respecter, les codes et règles qui régissent l’écriture. Lorsque j'ai reçu tous ces mots écrits à l’encre noire, j’ai pensé à la rondeur des notes, à leur envolée sur le papier à musique, je voyais des croches et des rondes. Après tout, dans ce projet d’homonymes, le son est au cœur de l’œuvre. C’est tout naturellement que je me suis tournée vers cette variation du projet "Les [sɛ̃]*".

Je dédie ce son, cette symphonie, à tous les seins, à toutes celles et ceux qui les portent et supportent toutes les conséquences associées d'en être pourvu.e.s.


Retrouvez la présentation générale de la série ici


*retranscription phonétique des cinq homonymes. Se dit "sein".